8ème Édition

      Le jury de la 8ème édition du Festival International du Film de Femmes de Salé a délibéré et a choisi à l’unanimité d’attribuer les prix suivants :

      • GRAND PRIX : « REFUGIADO  » de Diego Lerman (Argentine)
        Un film qui traite d’un sujet d’actualité, un problème universel. Une mise en scène subtile, car elle dénonce la violence en filmant la peur, et très efficace dans sa gestion de la tension dramatique. L’interprétation du couple mère-enfant est exceptionnelle, car la violence du père est dirigée vers trois personnages, si on y ajoute la grossesse de la mère.
      • Prix du jury : « 40 DAYS OF SILENCE  » de Saodat Ismailova (Ouzbekistan)
        Un film sensoriel, d’une grande poésie et au caractère universel, traitant du vécu de trois générations de femmes. La musique, les prises de vues, les jeux de lumière, l’absence de dialogues en face à face, expriment ce silence intérieur que ressent la jeune héroïne. Une confrontation entre des images statiques et une évolution lente du temps.
      • PRIX DU SCENARIO : « Wessam SOLIMAN » pour Factory girl de Mohamed Khan (Egypte)
        L’originalité du film ne réside pas dans le thème abordé mais dans un scénario à la sensibilité féministe qui ouvre de nouveaux horizons aux femmes, qui montre leur force pour dépasser les contraintes sociales et remettre en question un patriarcat toujours dominant. C’est un appel à l’autonomisation des femmes.
      • PRIX D’INTERPRÉTATION FEMININE : « Amrita ACHARIA » dans I am yours de Iram Haq (Norvège) (Egypte)
        Un film qui incarne toutes les contradictions que vit une famille pakistanaise, où la libération d’une femme est perçue comme une atteinte à l’honneur. A travers l’interprétation du personnage féminin, toute la complexité du scénario est restituée. Toute la mise en scène du film est portée par son actrice principale.
      • PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE : « Ramasan MINKAILOV » dans Macondo de Subadeh Mortezai (Autriche)
        Le film exprime la grande performance d’un enfant de 11 ans. Une œuvre très nuancée avec de multiples facettes, mettant en relief les problèmes qu’affrontent les demandeurs d’asile à travers le regard d’un enfant-adulte.
      • MENTIONS SPECIALES :« LE CHALLAT DE TUNIS  » de Kaouther Ben Hania (Tunisie)

      « A GIRL AT MY DOOR  » de July Jung (Corée du Sud)

              Deux films qui abordent des questions taboues. Le courage des réalisatrices est exemplaire, pour dénoncer les non-dits et les abus de sociétés, dont les premières victimes sont des femmes.

      Jury :

      Présidente

      Aicha Belarbi -Maroc-
      Aicha Belarbi a une carrière professionnelle diversifiée. Sociologue de formation, professeur chercheur…Lire la suite

      Membres

      Saïda Baâdi -Maroc-
      Passionnée de théâtre et de cinéma, Saïda Baadi, éprise d’art et de liberté, est aujourd’hui considérée comme une icône du petit …Lire la suite

      Sarah Bouyain -Burkina Faso-
      Sarah Bouyain est née à Reims le 18 août 1968, d’une mère française et d’un père burkinabé; Après avoir obtenu une …Lire la suite

      Dina Iordanova -Bulgarie-
      Professeur du Cinéma international et de la Creation Culturelle à l’Université de St Andrews en …Lire la suite

      Ghada Adel -Egypte-
      Née Ghada à Benghazi en Libye, Ghada Adel a étudié en administration des affaires à l’université …Lire la suite

      Karine BLANC -France-
      Après des études supérieures de gestion des entreprises et de commerce, Karine Blanc a poursuivi une …Lire la suite

      Penny Panayo topoulou -Grèce-
      Née à Athènes, Penny Panayotopoulou a étudié le droit à l’Université d’Athènes avant…Lire la suite

      Hommages

      Naomi Kawase -Japon-
      En 2013, Naomi Kawase devient la première cinéaste japonaise invitée comme membre du jury du festival de …Lire la suite

      Wafaa Amer -Egypte-
      Née à Alexandrie, Wafaa Amer a poursuivi ses études supérieures à la Faculté des Arts (Université Arabe …Lire la suite

      Khadija Alami -Maroc-
      Khadija Alami, est une productrice marocaine qui a œuvre dans tous les aspects de la production depuis les années …Lire la suite

      Zahia Zahiri -Maroc-
      Après un début de carrière artistique dans le film « Madnan », réalisé par le regretté Mohammed Mernich, Zahia …Lire la suite

      Grille Programmation Français & Arabe »

       

      Programme général »

       

      البرنامج العام »

       

      بلاغ صحفي »

       

      Communiqué de presse »

       

      Règlement du festival »

       

      Affiche 8ème édition »

       

      Affiche 8ème édition

       

      Partenariat & Sponsoring 2014

Weboy